Logo

 +216 70 73 54 53
 +216 20 30 11 60
Viber & WhatsApp
Tunisia Health Beauty agence de tourismeTunisia Health Beauty agence de tourismeTunisia Health Beauty agence de tourismetunisiaHealthAndBeauty

FAQ

LA CHIRURGIE ESTHETIQUE :

VOTRE SEJOUR :

LA CHIRURGIE ESTHETIQUE

Quels sont les différents types d'anesthésie actuellement pratiqués ?

L'anesthésie locale est possible lorsque l'intervention ne concerne qu'une petite zone anatomique. Elle ne nécessite pas d'hospitalisation. L'exemple type est le traitement des paupières supérieures.

L'infiltration est une forme d'anesthésie locale plus élaborée indiquée pour des surfaces plus grandes. Elle consiste à mélanger un anesthésique local avec du sérum physiologique que l'on injecte lentement sous la peau de la zone à traiter. Il n'y a pas d'hospitalisation. L'exemple type en est le traitement d'une petite culotte de cheval ; le minilifting, la lipoaspiration cervical……

La neurolept-analgésie est une forme d'anesthésie générale très légère pour laquelle il n'y a pas de dépression respiratoire et donc pas d'intubation. La profondeur de cette anesthésie peut être modulée selon les besoins techniques. Elle est très fréquemment utilisée et nécessite une demi-journée d'hospitalisation. L'exemple type est le traitement des quatre paupières, certaines lipoaspirations, voire certains liftings légers etc.

L'anesthésie générale est la plus utilisée, et offre le plus grand confort opératoire au chirurgien et au patient. Son utilité n'est pas discutable dans de nombreux cas. Parfois on peut hésiter entre deux types d'anesthésie mais il est toujours préférable d'utiliser une anesthésie avec laquelle le chirurgien travaillera correctement et le patient n'aura pas mal plutôt que le contraire qui s'avère plus dangereux.

L'anesthésie rachidienne endort les nerfs rachidiens des membres comme l'anesthésie péridurale. Elle est plutôt utilisée pour endormir les zones au-dessous du bassin comme la lipoaspiration des cuisses et a la préférence de certains médecins et patients.

Peut-on se faire opérer à tout âge ?

L'âge joue un rôle très relatif si la patiente ou le patient est en bonne santé, que sa motivation est bonne, et que sa vie est en harmonie avec une telle décision. L'intervention peut alors avoir une action réellement bénéfique. Il faut évidemment faire pratiquer un bilan pré-opératoire très soigné.

L'homme et la chirurgie esthétique ?

La chirurgie esthétique concerne de plus en plus l'homme actif soucieux de préserver son image et d'être en phase avec son environnement. Quinze à vingt pour cent des interventions sont pratiquées chez des hommes pour la lipoaspiration, les oreilles décollées, la chirurgie du rajeunissement, etc.

L'état de santé

Comme nous l'avons expliqué, la chirurgie esthétique s'adresse aux sujets en bonne santé physique et mentale. Cependant certaines pathologies ne contre-indiquent pas une intervention si on la prend en compte correctement. L'hypertension artérielle bien traitée, le diabète non insulino dépendant bien équilibré, l'hyperthyroïdie etc... n'empêchent pas une intervention qui peut être bénéfique. C'est le rôle de l'anesthésiste (mais du chirurgien aussi) d'apprécier la possibilité ou non de pratiquer une intervention selon l'état du patient. Il convient toujours de régler d'abord le problème médical avant toute décision.

Les risques et complications

Toute intervention chirurgicale comporte des risques qui sont toujours mesurés. Certains risques sont dépendant du chirurgien et sont évités grâce à son expérience, son savoir-faire et à son sérieux. D'autres risques sont indépendant du chirurgien et sont spécifiques à certaines interventions. L'apparition d'une coque après la pose de prothèses peut être difficilement évitable dans certains cas. L'utilisation de prothèses de bonne qualité, la mise en place délicate et en arrière du muscle grand pectoral etc. contribuent à réduire fortement ce risque. L'écoulement de lymphe après la chirurgie du ventre en est un autre exemple. Le chirurgien doit aborder avec le patient l'ensemble de ces risques inhérents à toute intervention.

Les retouches

Point capital dont il faut toujours parler avant une intervention de chirurgie esthétique. Une retouche est un geste complémentaire pour parfaire le résultat d'une intervention alors que celle ci est dans l'ensemble bien réussie.

Deux cas peuvent globalement se présenter :
  • Certaines décisions pendant l'opération peuvent être délicates. Elever la bosse d'un nez est simple mais chaque intervention est différentes, il faut s'adapter à chaque cas. Le chirurgien peut parfois rester prudent et décider de ne pas en faire plus afin d'attendre l'évolution post opératoire et apprécier le résultat. Il vaut mieux dans ce contexte réaliser un petit râpage supplémentaire sous anesthésie locale quelques temps après que de se retrouver avec une arête du nez trop creusée et très difficile à corriger.
  • Le résultat d'une intervention est bon mais la cicatrice est moyenne en raison du terrain cicatriciel des sujets. La reprise de la cicatrice est souhaitable pour donner un résultat maximum.

VOTRE SEJOUR

Pour se rendre en Tunisie ?

Ressortissant de la communauté européenne un passeport en cours de validité ou une carte d'identité accompagnée d'une réservation de l'hôtel. Pour les autres pays un passeport en cours de validité.

La durée du séjour ?

Elle dépend de l'acte opératoire. Au minimum il faut prévoir un séjour d'une durée de 4 à 6 jours.

Exemple : prothèses mammaires, rhinoplastie, liposuccion

Le coût ?

Le coût global de votre séjour comprend un certain nombre de prestations :

  • Les honoraires de votre chirurgien référents
  • Les frais de la clinique
  • Votre séjour

Puis je en profiter pour faire du tourisme en Tunisie ?

Oui mais AVANT l'opération. Ce ne sont pas des " vacances chirurgicales " comme certains organismes peuvent vous le proposer. Il s'agit avant tout d'une décision importante et d'un acte de chirurgie plastique. Après votre intervention, vous avez besoin d'un environnement alliant calme, confort et discrétion afin de récupérer le plus rapidement possible dans les meilleures conditions. Vous devez rester sur place entre 4 et 10 jours selon l'opération et il n'est pas recommandé de faire du tourisme après votre intervention..

Comment est assuré le suivi post opératoire ?

Si votre séjour est d'une durée minimum de sept jours, les points de suture seront enlevés avant votre départ. Selon les interventions, il n'est parfois même pas nécessaire de les enlever. Votre chirurgien vous fournira toutes les instructions requises pour l'obtention du meilleur résultat esthétique et vous orientera si besoin est vers des professionnels qui sauront répondre à vos attentes.