Chirurgie Esthétique Tunis

 +216 70 73 54 53
 +216 20 30 11 60
Viber & WhatsApp
Tunisia Health Beauty agence de tourismetunisiaHealthAndBeauty

La vaginoplastie pour rétrécir le vagin

Bien qu'encore peu connue, la vaginoplastie connaît un succès grandissant depuis quelques années.

En effet, elle représente une solution idéale afin de remédier les disgrâces du vagin avec des résultats très naturels.

Qu’est-ce que la vaginoplastie ?

Le «lifting du vagin», permet de renforcer les muscles du périnée au profit d’une diminution de la largeur de l’orifice vaginal dont le relâchement du vagin est causé par un affaiblissement du périnée qui supporte tout le poids de la partie supérieure du corps et dont le rôle important en termes de sexualité féminine.

Vaginoplastie, Indications

Le périnée est particulièrement sollicité chez les personnes en surpoids et chez les femmes enceintes en cas d’accouchement par voie basse ou suite à une épisiotomie mal refermée.

Le périnée, est un muscle qui supporte la totalité du poids de la partie supérieure du corps et dont le rôle est important en termes de sexualité féminine, en effet, il consiste en la capacité à se contracter afin d’avoir des sensations lors de la pénétration.

De plus, le périnée assure aussi la continence, soit le contrôle de l’envie d’aller aux toilettes.

Chez une femme âgée, le périnée distendu est responsable à plus long terme d’une descente de la vessie, l’utérus et le rectum, en effet, la ménopause est responsable de la diminution du taux d’œstrogènes et de la perte élasticité des tissus.

Consultation préopératoire

Un attentif interrogatoire auprès du chirurgien esthétique, permet de prendre en compte les paramètres faisant de la patiente un cas particulier, à savoir,  la taille, le poids, les grossesses ou la musculature.

Un bilan préopératoire, est réalisable conformément aux prescriptions.

Il est recommandé, que la patiente arrête de fumer pendant 1mois avant et après l’opération ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine durant les 10 jours qui précédent le jour de la chirurgie.

Opération

Dans le bloc opératoire, la chirurgie de vaginoplastie dure 60 minutes en moyenne sous anesthésie générale lors d’un séjour ambulatoire en clinique.

En pratique, cette procédure comporte trois objectifs bien distincts.

1-Resserrer les muscles du périnée

Pour traiter la faiblesse des muscles releveurs de l’anus, le chirurgien esthétique renforce les tissus du plancher pelvien localisé entre le vagin et l'anus en faisant resserrer l’orifice vaginal sur le plan musculaire.

2-Rétrécir l’entrée du vagin

Le praticien, effectue une plastie du vagin qui serait refermé le vagin dans le bas pour que son ouverture soit plus étroite et positionnée plus haut.

3-Rajeunir le vagin

Le chirurgien esthétique, effectue un lipofiling du vagin en injectant la graisse sur les parois de la muqueuse vaginale pour réduire l’orifice du vagin afin d’obtenir de la vitalité et sensibilité au vagin.

Cette opération, est parfois associée à un lipofilling du vagin pour traiter des muscles légèrement distendus.

Enfin, la paroi vaginale est suturée par un fil résorbable.

Suites opératoires

Il s’agit, d’une opération peu douloureuse.

Un arrét de travail de 5 à 6 jours est recommandé.

Quant aux relations sexuelles et les exercices sportifs, elles ne peuvent être reprises qu’après 1 mois. 

Résultat

Le lifting du vagin, apporte une amélioration des rapports sexuels de la patiente avec son partenaire à l’aide d’un contact plus intime des organes génitaux,

Elimination du problème stressant d’incontinence,

Une amélioration visuelle de la vulve parfaitement dessinée après la réduction du vagin.

Il faut noter, que la patiente anticiper un autre accouchement sans crainte.

En pratique, l'objectif final de la vaginoplastie consiste à  améliorer la qualité des rapports sexuels.

Complications

Heureusement, les complications de la vaginoplastie restent exceptionnelles:

Un saignement qui peut faire appel à une rapide reprise chirurgicale,

Un hématome qui peut nécessiter à une évacuation,

Un retard de cicatrisation qui peut allonger las suites opératoires.